Genèse d'une Forme

 
Cette page qui montre une suite assez cohérente de dessins, aboutissant d'une étude classique à une sculpture "abstraité", devrait être exempte de tout commentaire; cependant je pense que dans la création rien n’est systématique, rien n'est vraiment prévisible. À titre d'exemple, les grands dessins « gestuels » à l’encre sont plus récents que les autres, ils ont été exécutés bien après, et même après la sculpture, qui serait théoriquement l’aboutissement de tout cet enchaînement de recherche. La sculpture choisie ici n’est pas l'unique, la seule oeuvre qui pourrait être mise en fin de cette « série ». Il y en a d’autres dans mon atelier. Je reprends constamment un thème en dessin créant des variations, comme cela arrive en musique. Cette suite montre la genèse d'une oeuvre, mais ce qui n’apparaît pas ici, c’est la multitude de petits dessins et croquis qui se trouvent dans les cahiers d’atelier et sur les fiches de travail, et qui feraient bien partie de cette même série, puisqu’ils sont attachés à la même démarche, à la recherche de la même « forme ». Je tiens à préciser cependant que dans ce cas précis, les dessins d'après modèle on vraiment précédé et, d'une manière tout à fait mystérieuse, ont donc préfiguré dans mon esprit, avec beaucoup de précision, la sculpture finale. Même si c'est un sacrilège, et que le modèle qui m'a servi pour cela me le pardonne, je suis fier d'avoir pu passer de la finesse "hyper-réelle" d'un corps sublime, à une autre "finesse", placée cette fois-ci à un autre degré de perception, dominée par la rigueur du matériau minéral.
 
  

E471   E558

   

  MA.071    MA.073    MA.096

    
 
 MA.121    MA.077    MA.087

 
Mémoire Antique opus 948
 
 

VOS IMPRESSIONS ? N'OUBLIEZ PAS LE LIVRE D'OR !
 
.